Accueil du site Annuaire sites et clubs Forum Journal d'événements
- Les Sports
- Dernier Ajouté
- Les Armes


- Bienvenue sur le Portail des Arts martiaux et des Sports de combat : Sport-Fight.net

Le Kempo

 

Sport-FighT

Histoire Photos Liens

Si l'interprétation de certains faits Historiques diffère, d'un individu à l'autre.

Si chaque adepte essai de mettre en valeur, ou de faire de la publicité à sa méthode ou système.

Tous sont d'accord pour le fait que le kenpo ou kempo est un art martial très ancien, venu de l'Inde par le célèbre prêtre Bodhidarama qui s'installe dans le temps shaolin en Chine.

Cette technique guerrière devais avoir un nom pour sa survie, et c'est le mot kenpo ou kempo qui a prédominer.

Selon  la lecture des Kenji on peut les lire et les traduire par :

 

-Méthode du poing

 

- poing courageux

 

- Art Martial

 

- Loi du poing

 

Comme pour tous les arts martiaux, le kenpo ou kempo ne peut être l'oeuvre d'un seul Homme, car tout au long de ces décennies chaque individu lui a apporté sa contribution selon ces objectifs, sa morphologie et, selon les circonstances et ces convictions.

Pour nous nous devons gratitude et reconnaissance à ces hommes un peu " Hors du Commun" qui ont perpétué cet Art dans lequel nous avons trouvé notre sérénité et nos espérances.

Art du Kenpo ou Kempo

Le kenpo : kempo emploie un éventail assez large de techniques, il laisse à ses adeptes l'opportunité de la créativité et l'initiative, donc: du progrès.

En effet, le Kenpo par la diversité de ses styles et systèmes laisse la possibilité de choix à tout âge, tout caractère, et conviction d'y trouver sa personnalité.
Il diffère des styles dits "Classiques"" par ses objectifs, car il vise surtout l'autodéfense et l'autodiscipline sans négliger l'aspect sportif.
Il vise l'esthétique sans négliger l'efficacité.

Valeurs du Kempo

        Valeurs morales 

 

         Si le kenpo reste un art martial par excellence, il ne néglige pas les valeurs morales de l'individu, et les lois de la société.

         Le Kenpo doit développer en nous le sens :

                   La responsabilité

                   L'honneur

                   La discipline

                   L'amour

Le respect d'autrui

        Valeur Technique

         L'enseignement du Kenpo repose sur 2 principes:

         a) Le principe dit "positif": ce sont les techniques des coups directs pied poings (ou atémis), c'est l'aspect « externe » du kenpo qui repose surtout sur la force physique.

        

         b) Le principe dit "Négatif" ce sont les techniques circulaires les chutes, les strangulations,  les fauchages.

 

         C'est l'aspect « interne » du kenpo, qui repose sur la force morale et psychique de l'individu.

                                                                        

La Commission Nationale Kenpô

La Commission Nationale de Kenpo a été officiellement crée en 1999  par lettre ministérielle n° 2525 du 29-4-99.

Mais sur le terrain elle existe depuis 1992 date du premier stage Nationale  qui s'est déroulé à Casablanca en Juillet 1992 sous la direction technique de M. P. Lombardo suite à l’invitation de M. SELLEM Mohamed  pionnier du Kenpo au Maroc.

Elle a débuté avec quelques clubs de plusieurs autres arts Martiaux.

En effet, ce stage a connu la participation de pratiquants de Karaté, Viet-vo-dao,Taekwondo, Aïkido et judo ……….

Les activités continuèrent pendant  plus d’un  an, avec de plus en plus de succès.

Les nombres de clubs dépassèrent la quarantaine et, à la demande de plusieurs clubs, la Fédération Royale Marocaine de Kenpo fut créé en 1993.

Vu l'intérêt qu'accordaient les clubs au Kenpo, certaines fédérations on commencés a nous mettre  "les battons dans les roues" bien sur cela "amena" le Ministère  de la Jeunesse et des Sports à prendre la décision d'interdire la pratique du Kenpo sous l'égide de la fédération tout en tolérant la pratique du Kenpo en tant d'association.

Cela n'affecta en rien nos manifestations, puisqu'on n'était pas subventionné et que le Kenpo vivait et vit par "Autofinancement".

Le sérieux, le dialogue, et l’ampleur des manifestations, et surtout la patience et le bon jugement des dirigeants du Kenpo pendant plus 6 ans ont convaincu le ministère de tutelle a prendre la sage décision d'obliger les fédérations délégataires d'intégrer les Arts martiaux similaires ou affinitaires au styles à l'art martial qu'elle "Gèrent",

Effective par lettre ministériel n° 2526 du 29 Avril 1999 le Kenpo fut officiellement reconnu comme Commission Nationale au sein de la Fédération Royale Marocaine de Karaté ;

Actuellement la Commission Nationale compte plus de quarante clubs répartis dans tout le Royaume ;

Elle est partie intégrante de  la Fédération  de Karaté, assiste chaque année à son assemblée générale, mais garde l'autonome Technique et Financière.

Bien sur il y a encore beaucoup à faire, le chemin sera long et épineux car, malgré le changement de président, la structure du bureau fédéral est resté la même si non pire! Puisque les pires  ennemis du Kenpo occupent toujours des postes importants et peuvent influencer les décisions du bureau fédéral..

Son Fondateur 

Son fondateur n'est autre que Me SELLEM Mohamed, pionnier de Kenpo au Maroc, pionnier de plusieurs Art Martiaux.  Notamment du Full-Contact, du Kick-Boxing, du Le Gosoku-Ryu, du Shidokan..

M. SELLEM Mohammed a pratiqué le Shotokan  pendant plus de 25 ans.

Il était toujours en désaccord avec la manière d'enseigner cet art, qui était trop sportive à tel point que certains entraîneurs limitaient leur cours à quelques techniques leur permettant d’obtenir ou de faire obtenir à leurs élèves, un titre de champion dérisoire et éphémère (le Gyaku- Tsuki, Uraken, mae-geri et Mawashi-géri)

Ce désaccord permanent attisait des haines et des rancunes : chose qui est incompatible avec l'esprit sportif, et l'attitude Martiale .

Ce sont ces raisons qui ont motivées Mr SELLEM a cherché d'autres styles ou d'autres Arts Martiaux plus réalistes, et plus en harmonie avec son caractère.

Il axa ses recherches sur deux choses :

Trouver un Art martial réaliste, et lutter contre la ségrégation entre les styles.

Période shotokan


1965 - 1984  principaux faits :


Les stages et passages de grades avec ou par les Maîtres tels que:
Mr Taiji Kasé – A. Habersetzer, Oshima, Feu Murakami, Francis Didier……….

Période gosoku ryu


1984 - 1986 Principaux faits

 


Stage et passage de grades avec et par :  Shihan  Giorgio – Bortolin représentant de I.K.A en Italie et en Europe
Participation au championnat de Monde à Torino en présence du grand maître fondateur Takayuki Kubota
De 1986 à 1990 :. Période perturbées, recherches de style au contact :
1989 1èr stage National de Full-Contact dirigé par Khaled EL Kandili à Fès.
1990 : 2ème stage National de Boxe Américaine à Fès dirigé par le français champion du monde :
En 1992  découvre le Kenpo et en Juillet 1992 le premier stage de kenpo dirigé par Mr Patrick Lombardo à Casablanca.
L'année d'après Mr Patrick Lombardo invité par Mr SELLEM ne répondit pas à l'invitation laissant une centaine de stagiaires et ce fut le 1er coup dur pour le Kenpo au Maroc.


Cette action a fait reculer le Kenpo de plus d'une dizaine d'années.
Par la suite, M. Sellem fit venir plusieurs experts et maîtres étrangers dont M. Albertini.
En 1999, il fit venir le responsable national français, M. Eric La Rocca. Ce dernier, donna un stage à fès en Mai, puis un second en septembre de la même année près de Rabat.


Le premier stage réunit pas moins de 60 clubs d’horizons divers et venus de tous le Maroc. Celui-ci né à Casablanca, enthousiasma les stagiaires et les professeurs et redonna un nouveau souffle au kenpô marocain. En septembre le stage eu lieu à ………. Le Kenpô français connaissant également des viscissitudes, le contact se rompit. Puis à la demande de M. Sellem, il fut prévu d’organiser un stage et une rencontre fraternelle en 2002. Ceci aboutit au 1er Maroc-France de Kenpo en mai 2002. Les équipes françaises et marocaines se rencontrant à Casablanca devant les plus hautes autorités civiles, sportives et militaires. M. Eric La Rocca profita à l’occasion de cette visite, pour donner deux stages et faire passer des grades dan. En Mars 2003, eu lieu le 2e Maroc-France toujours à Casablanca, qui rencontra toujours le même succès avec des retombées médiatiques (télévision nationale) et presse (le Matin…). Toujours à cette occasion, M. Eric La Rocca donna deux stages et dirigea entouré des hauts gradés marocains et de son pionnier, M. Sellem Mohamed, l’examen de passage de grades dan. Depuis, M. Eric La Rocca a été nommé Conseiller Technique permanent de la commission Royale Marocaine par le bureau fédéral. Celle-ci est affiliée à La Fédération francophone de Kenpô (FFK) et à Internationale Kempo fédération (IKF). A la demande de Me Eric La Rocca et de Me Mohamed Sellem, le Maroc a obtenu l’organisation des prochains Championnats du monde de Kenpô en 2005, ce qui laisse augurer des années de prospérité pour le Kenpô marocain

 

- News du site

- Nouveau disign et nouvelle formation du site !

- T'chatter en direct le samedi avec des pratiquants d'arts martiaux et de sports de combat : Tchat en ligne .

- Du nouveau sur l'annuaire, ajoutez votre club ou votre site web : Annuaire .

- Jouez en ligne sur nos jeux de combat : Jeux de combat .

- Nouvelle section " Les Armes "

 

- Dernieres Photos ajoutées dans la Gallerie

| | | | | |

| | | | | |

- À découvrir

Chat-Paradise.com

tChat et rencontres

- Multimédias
- Partenaires